Vivre avec la SEP (sclérose en plaques)

Partir à la découverte de son enfant intérieur pour … le consoler, l’aimer et le guérir !

 

Qui peut dire que son « enfant intérieur » a toujours été heureux ?

Dans cet article je vais vous expliquer pourquoi j’ai décidé de suivre une formation destinée à « guérir » de son passé …

 

 

Aimer des parents toxiques

Tout enfant aime ses parents .. du moins au début, tant qu’il n’a pas la conscience d’avoir été un enfant maltraité .. et même là il arrive souvent qu’une maltraitance (psychologique ou physique) n’empêche pas cet enfant d’aimer quand même ses parents !

Dans mon cas, ma mère et mon père ont été à la fois des personnes bienveillantes et des personnes toxiques.

A l’époque où j’étais enfant j’étais en totale dépendance affective de mes parents …

L’éducation reçue n’a pas été mauvaise. De mes parents j’ai hérité d’une certaine intelligence et d’une scolarisation qui m’a permis d’exploiter cette « intelligence » d’origine dont je ne suis pas « responsable ». C’est une chance d’avoir pu faire des études .. d’être une personne instruite. Je ne suis pas née dans un ghetto ou dans un pays en voie de développement. On peut dire que je n’ai manqué de rien .. de rien sauf de l’indispensable à mes yeux : d’amour !

Oui … même si mes parents ont aimé avoir trois enfants, je n’ai jamais sentie qu’on avait été conçues pour nous …

Je devais correspondre à ce que ma mère voulait que je sois : une enfant quasi « parfaite ». Il ne fallait surtout pas faire de « caprices » à l’extérieur. J’étais en quelque sorte opprimée dans ma spontanéïté.

Un jour vers 5 ans ma mère m’a reçue avec une gifle lorsque j’avais couru  vers elle pour lui sauter dans les bras .. tout ça car je lui avait fait mal au dos en lui sautant dans les bras !

A partir de ce jour là j’ai compris que mon amour pouvait faire mal et n’être pas toujours bien reçu …

 

Son passé : un poids lourd à digérer

Assez rapidement, mes émotions se sont exprimés par mon corps à travers des troubles fonctionnels digestifs : colopathie fonctionnelle à type de maux d’estomac lors de la digestion et gastroparésie (ralentissement de la vidange gastrique).

Mon corps a exprimé mon mal aise … ce mal aise que je ne savais dire par des mots.

Et puis il y a eu mon grand-père .. jusqu’à l’âge de 12 ans, il  été la personne qui m’accordait le plus d’attention et de tendresse. A sa mort, je me suis sentie abandonné et en carence affective. Même s’il avait eu des gestes déplacés à mon égard, qu’il m’avait embrassé comme une femme et non comme une petite fille, j’étais alors totalement sous son emprise. Il ne pouvait pas en être autrement vu mon état de manque d’amour et de considération.

Avec mes parents j’avais souvent l’impression de déranger et de ne pas être l’enfant qu’ils voulaient …

 

Comment se libérer de son passé à plus de 50 ans : est-ce trop tard ?

Maintenant, j’ai 52 ans et ce passé est pourtant toujours présent en moi …

Quand ma mère est décédée en 2016, elle m’a laissé seule avec mon père âgé et handicapé (suite à un grave accident de deltaplane intervenu en 1990). J’étais aidante familiale depuis mes 21 ans ..

Grâce à moi ma mère avait pu continuer de travailler … car j’avais pris la relève à la maison pour m’occuper de mon père traumatisé crânien.

Afin de m’aider au quotidien, deux aides de vie sont intervenues à la maison. Au début j’avais bien du mal à accepter cette présence extérieure .. trop habituée à vivre en autarcie avec mes parents.

Ma mère avait fait le ménage autour de moi .. malgré elle ?

A 24 ans je devais me marier à Ludovic .. mais j’étais si mal … la SEP était déjà là sans qu’on ne le sache !

 

J’ai testé l’EMDR à la demande de mon gastro-entérologue

Un jour j’ai confié à mon médecin les abus sexuels incestueux .. il m’a conseillé une thérapie propice pour résoudre les traumatismes passés.

J’ai réussi à reprendre 10 kilos de septembre à mars 2021, mais j’ai perdu 6 kilos après la pose de 9 implants dentaires (fin mai 2021) et l’extraction de mes dernières molaires. A ce jour, il me reste encore 2 mois à « tenir » sans molaire et pré-molaires …

Mon estomac me brûle souvent et mon transit intestinal est très ralenti et me fait vivre des épisodes de constipation et diarrhées (syndrome du colon irritable).

 

Je vais suivre (et appliquer) une nouvelle formation pour guérir mon enfant intérieur !

Je viens de souscrire à une formation conçue par un hypnotiseur et youtubeur sur le thème de la guérison de son enfant intérieur.

Parce que je souhaite pouvoir en finir une bonne fois pour toutes avec ces divers maux d’estomac et ce poids fluctuant au gré de mon état émotionnel !

 

Trois actions par semaine : en chemin vers la guérison de votre enfant intérieur !

Si cela vous intéresse, je vous invite à me suivre dans ce cheminement vers la guérison de mon enfant intérieur.

Je ne vais pas vous partager la formation mais vous montrer comment je vais l’appliquer à mon cas personnel !

Et si cela vous tente vous pourrez également essayer de l’appliquer à vous même !

 

A bientôt !

Chrystèle

 

Envie de me suivre et / ou d’être aidé pour vous aussi faire ce chemin vers la guérison de votre passé ?

Cliquez sur l’image ci-dessous ..

 

 

 

Vidéo