Apprendre à s'affirmer pour vivre SA vie !

Comment ai-je fais pour avoir un contrôle sur mon poids ?

L’email a bien été copié

 

On le sait. De nos jours, la grande majorité des personnes cherche à perdre du poids !
Mais il arrive que l’inverse soit souhaité !
Prendre du poids peut-être nécessaire pour des individus qui présentent une certaine maigreur, que cela soit parce qu’elles sont atteintes d’une maladie chronique ou bien parce que cela provient de leur type de corpulence.
Dans mon cas personnel, ma perte de poids a été liée au tout début à la survenue d’une dépression avec phobie sociale, associée à des attaques de panique (qui m’ont amenées à connaître l’émétophobie – phobie de vomir)

Un poids de 55 kilos pour 1 mètre 66

Depuis l’adolescence, mon poids était de 55 kilos …
A 22 ans, mon fiancé de l’époque m’avait fait remarquer que je commençais à prendre du poids : 59 kilos était la mesure affichée sur la balance !
A l’époque je goûtais souvent devant la TV avec un croissant et du chocolat …
Mon copain et moi regardions ensemble la série TV avec « Cri cri d’amour » :))
D’ailleurs, c’est ainsi qu’il m’appelait souvent !
En 1994, alors que j’étais en 4ème année à la Fac de droit, j’ai commencé à perdre la mémoire et à avoir des troubles de l’attention. Mon médecin généraliste de l’époque m’avait alors parlé d’anxiété et m’avait recommandé d’aller consulter le psychiatre à l’étage !
Il m’a rapidement placé sous antidépresseur et anxiolytiques, sans vraiment chercher à comprendre ce qu’il m’arrivait !
C’était une « poussée » de troubles cognitifs de sclérose en plaques, mais ça je l’ai su que des années plus tard !
J’ai alors rapidement perdu du poids … Je ne pesais plus que 50 kilos.

Anorexie et dépression associée à une phobie sociale et émétophobie : poids descendu à 46 kilos !

Je résume rapidement …
Après 5 ans d’isolement social, j’ai fini par reprendre les études .. d’abord par correspondance puis à la fac de Grenoble, Aix et Montpellier.
J’ai été aidée par un atelier de psychodrame (thérapie de groupe) + le contact avec des chatons persans (tenue d’un élevage de chats de race passion).

En 2007 : diagnostic de sclérose en plaques … Mon poids est de 50 kilos

Au fil du temps, j’ai réussi à reprendre du poids .. jusqu’à peser 50 kilos.
Le 20 juillet 2007, aux termes d’une longue errance médicale, la SEP m’a été enfin reconnue.

1 poussée, puis 2, puis 3 … perte de poids .. jusqu’à peser 40 kilos !

En 2007, je pesais 50 kilos … 3 ans plus tard, 10 kilos de poins !
Il m’a été impossible de me « remplumer » jusqu’à la fin de vie de ma mère où sans rien faire j’ai pris jusqu’à 6 kilos !
Sa fin de vie correspondait pour moi à une « faim de vivre » : période riche en émotions …
Mon appétit a grandi sans même que je ne m’en rende compte !
Un an plus tard, j’ai attrapé la grippe … 15 jours plus tard, les 6 kilos avaient disparus !
Les doc ont alors cherché à me gaver de compléments alimentaires mais franchement, trop dégueu !!!!!!!!!!!!!!!!!!!
En 2019, mon gastro-entérologue, à qui je confie avoir subi des abus sexuels durant mon enfance, me recommande de suivre une thérapie EMDR, car selon lui cela fait des « miracles » sur les traumatismes !

En 2020, premier confinement : thérapie suspendue …

J’avais réussi à monter jusqu’à 47 kilos !
Mais avec le confinement, la thérapie a du être arrêtée.

Fin septembre 2020 : je pèse 38,8 kilos ! – 1ère consultation avec une nutritionniste

Mon médecin généraliste a la bonne idée de me faire voir par un docteur nutritionniste.
Ce 25 septembre 2020, elle me demande de tenir un agenda alimentaire sur une semaine : il me faut noter et prendre des photos de chaque aliment consommé.
Elle me demande de monter sur sa balance spéciale : 38.8 kilos et taux de graisse de seulement 3% !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Mi février 2021 : je pèse 47,7 kilos

Après moins de 5 mois, j’ai déjà repris 8 kilos !
Comment ai-je fais pour parvenir à reprendre du poids ?
La nutritionniste m’a fait prendre conscience que j’avais petit à petit supprimé plusieurs types d’aliments de mon alimentation et qu’au final, mon appétit s’était très réduit !
A tel point que je ne mangeais pas de manière suffisante !

Au 21 février : mon poids est monté à 48,2 kilos !

Mon prochain rendez-vous chez la nutritionniste est prévu pour le vendredi de cette semaine.
Ayant une opération dentaire à me faire faire (pose d’implants dentaires + curetage des gencives), je redoute la prise d’antibio et une possible perte de poids associée.
Par conséquent, je pense proposer sur ce blog et la chaîne Youtube des articles et vidéos sur des techniques anti-stress et de relaxation !

Dyspepsie fonctionnelle et gastroparésie : mon hypersensibilité digestive !

Un jour, mon gastro m’a enfin dit de quoi je souffrais : hypersensibilité digestive !
A ceci il faut comprendre : syndrome du colon irritable, dyspepsie fonctionnelle et gastro-parésie.
Depuis l’enfance je souffre de maux d’estomac mais aussi de périodes où j’alternais constipation et colites.
En 2020, je sais enfin que ces maux d’estomac, appelés « dyspepsie » par le corps médical, ne sont que purement fonctionnels ! Cela signifie que je ne suis pas malade : mon estomac et mes intestins sont « normaux » mais il leur arrive de « mal fonctionner » !
Et pourquoi ?
Parce que le stress chronique et/ou aigü … les émotions … mon état nerveux va agir sur la digestion.
Je sais que je peux ressentir quand j’avale une gorgée d’eau, le froid e la boisson dans mon estomac !
Parfois, je ressens même comme si la gélule que je viens d’avaler restée coincée ..
Tout ceci est du à mon hypersensibilité digestive.
Cela n’aide pas pour qui veut prendre du poids de manière naturelle (en mangeant à sa faim !)
Si jamais votre appétit est insuffisant, vous allez rapidement éprouver la satiété ! Et du coup, vous aller manger pas suffisamment ! Il est alors facile de comprendre pourquoi on va perdre du poids.
A l’inverse, si vous faite partie des personnes qui éprouvaient des fringales, votre poids va flamber rapidement et vous allez vous sentir mal avec ce poids non souhaité.
Bref, que l’on soit maigre ou sujet à l’embonpoint, quand notre poids n’est pas « dans la norme » on peut se sentir mal …

Et si on pouvait agir sur son appétit ?

Selon moi, c’est cela une des solutions possibles à la perte du poids ou à l’inverse à un poids trop important : agir sur son appétit .. de telle manière d parvenir à le réguler.
Alors, comment faire ?
Je vais tenter de vous l’indiquer dans l’article suivant !
A bientôt
Chrystèle
PS : merci de laisser votre témoignage ci-dessous !
Voudriez-vous perdre ou bien prendre du poids .
Et que ressentez-vous par rapport à cela ?

Poids actuel au 25/02/21 : 49 kilos !

Mon prochain article portera sur l’appétit ..
Je vais vous expliquer en détails comment j’ai fait pour augmenter mon appétit …
pour augmenter la quantité des aliments consommés .. avec photos à l’appui !
L’email a bien été copié

 

L’email a bien été copié

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Entrez Captcha ici : *

Reload Image