Comment peindre des reflets à l’aquarelle ?

 

L’aquarelle, que j’ai découverte depuis toute petite grâce à ma mère, est devenue une passion depuis le 1er confinement !

 

J’ai décidé de vous en faire profiter 🙂

Promis : les aquarelles arrivent bientôt, pour illustrer cet article !

 

 

Peindre l’eau et ses reflets

Selon Marie (j’ai suivi son excellente formation sur les paysages !), il existe 3 types de reflets :

 

  • reflet « marques » : on pose avec le pinceau des marques de pigment d’une ou de couleurs choisis, en réservant des endroits de blanc sur le papier
  • reflet « miroir » : l’eau est calme et permet de voir en reflet l’élément qui se trouve en face de nous
  • reflet « 1er plan » : on peut y montrer, en 1er plan, des vagues.

Le 1er reflet est le plus simple à réaliser.

Le dernier reflet permet de donner le mouvement des vagues en détails.

 

Le « reflet marques »

On travaille mouillé sur sec avec un gros pinceau rond !

Pour le choix des couleurs :

  • en 1er plan, du bleu
  • en 2nd plan (attention à laisser une ligne de blanc en-dessous de l’élément terre), on choisit des couleurs proches de l’élément réfléchi

 

Le « reflet miroir »

Pour le reflet miroir, on procède ainsi :

On commence par mouiller le papier avec un pinceau brosse. Puis, on choisit des couleurs du ciel : jaune près de l’horizon.

Pour les autres couleurs, on reprend celles choisies pour l’élément réfléchi. Par exemple : vert et orange dans le cas d’arbres.

Puis ne surtout pas intervenir dans la fusion des couleurs ! On « laisse vivre » sa peinture !

Ensuite, on rince et essuie son pinceau au moins deux fois, avant d’aller le passer en dessous de l’élément réfléchi dans l’eau !

On rince et on essuie à nouveau .. plusieurs fois, et ce, sur toute la longueur.

Maintenant, une super technique proposée par Marie : on prend un bout de carton ou bien une règle que l’on entoure d’un chiffon coton et on le dépose par acoups sur le papier côté eau, pour donner l’impression de reflets lumineux dans l’eau !

Avec un pinceau fin et l’un des pigments choisis pour peindre le reflet, on peins juste en dessous de chaque trait blanc précédemment obtenu, afin de les souligner un peu.

 

Le « reflet 1er plan »

Ici, on peut poser du masqueur pour cacher l’élément de 1er plan (par exemple des roches), avant de mouiller le papier à l’aide de son pinceau brosse.

Comme dans le cas précédent, on pose du jaune à l’horizon et du bleu en 1er plan pour donner l’impression du ciel en reflet sur l’eau. On peut ajouter ensuite quelques touches de couleurs. Puis on fait sécher !

On retourne son papier afin de pouvoir ensuite reprendre son pinceau avec une couleur du ciel (bleu indigo par exemple), qui est plus foncée que précédemment (avant on a remis un peu d’eau sur le papier).

On applique des ondes sur la partie du 1er plan (le papier a été remis droit !), avec son pinceau rincé et séché pour permettre le retrait de pigment sur les zones choisies. Plus on s’éloigne du 1er plan et plus les ondes sont droites.

On souligne les traits lumineux.

Maintenant on retire le fluide masqueur et on appose du pigment sur les rochers de 1er plan? Pour les couleurs, on commence par peindre le reflet bleu sur la roche posée dans l’eau, sur le bas. Puis un dégradé marron-gris ! On laisse un peu de blanc sur le haut des rochers et entre les rochers. Puis on sèche. On ajoute une ombre marron foncé au-dessus de chaque roche.

 

 

 

Une aquarelle de ma mère réalisée lors d’un atelier