La vie d'une aquarelliste dotée d'une sclérose en plaques

Mon histoire d’ex agoraphobe

Spread the love

 

Mon histoire d’ex agoraphobe

En 1994, j’ai connu une poussée de sclérose en plaques qui n’a pas été reconnue en tant que telle à l’époque !

On m’a de suite cataloguée « phobique sociale » puis aussi dépressive …

Sur les conseils du psychiatre je suis partie vivre seule … 6 mois plus tard retour au bercail .. avec 10 kilos en moins 🙁 et l’arrêt de tout : études, fiançailles …

De 1995 à 2000 .. je suis restée confinée chez mes parents

En 2001; arrêt des médoc prescrits par le psy et reprise de mes études juridiques, d’abord via la fac de Grenoble, puis Aix et retour sur Montpellier

 

Moi à 33 ans : en 2002 (Master I Fac de droit de Pierre Mendès France)

Voila à quoi je ressemblais à 33 ans …à l’époque je fumais ! Et j’avais les cheveux jusqu’à la taille !

 

 

Chrystèle, agoraphobe

Voici mon témoignage pour la revue Psychologies magasine

 

Chrystèle, 31 ans, éleveuse de chats persans : “J’étais incapable de sortir pour m’acheter du pain”

https://www.psychologies.com/Moi/Problemes-psy/Troubles-Maladies-psy/Articles-et-Dossiers/Vivre-avec-une-phobie

 

 

 

A retenir

Même si j’ai connu une poussée de troubles cognitifs, j’ai réellement connu la dépression et la phobie sociale. Je pense que la SEP n’a été que le fait déclencheur de cette dépression et de la phobie …

Le fait d’avoir été victime de violences sexuelles et psychologiques m’y exposait clairement !

 

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RSS
YouTube