Etre zen dans sa vie !

Les qualités à posséder pour être productif !

Cet article participe à l’évènement inter-blogueur organisé par le site https://www.reussir-mon-ecommerce.fr/blog-ecommerce/

Pour être totalement sincère avec vous, je ne pensais pas pouvoir rédiger un article qui traite de la productivité, surtout en ce moment … où une poussée de sclérose en plaques me rend assez amorphe et le corps douloureux (névrite optique et douleurs neuropathiques aux jambes).

Mais après mure réflexion, j’ai compris ce que je pouvais apporter …

Des livres …

Même si je trouve que je suis en ce moment plutôt inactive, en termes de productivité, si je regarde en arrière, je peux voir tous les livres, ebooks et kindles, que j’ai écris !

La plupart concernent la sclérose en plaques et d’autres mon expertise juridique (je suis docteur en droit privé et sciences criminelles et l’auteur du blog « mon-blog-juridique.com »).

Je dois vous confier qu’à certains moments de ma vie, je peux écrire un livre un peu comme d’autres peuvent s’exprimer à l’oral … Pour moi, mettre en mots ses émotions et son vécu est naturel …

Je ne dis pas que c’est facile non plus !

Je dirais plutôt que pour moi c’est comme une nécessité !

En 2020, j’ai même pu obtenir la publication d’un de mes livres par une maison d’édition : « Vivre avec la sclérose en plaques ».

En 2021, suite à une période délicate pour moi, en termes de santé (8 implants dentaires à me faire poser et nécessité de me débrouiller pour manger sans molaires ni pré-molaires, durant 4 mois !), puisque j’ai perdu 10 kilos en l’espace de seulement 4 mois (!), j’ai bien cru que j’allais mourir dans le mois à venir … Ne peser plus que 39 kilos pour 1m66 m’avait rendu bien morose .. Au lieu de déprimer, j’ai pris le stylo et le papier, ou plutôt le clavier et l’ordinateur, pour écrire un énième livre .. que j’ai intitulé « Jean en EPHAD et qui retrace les pérégrinations de mon père e n maison de retraite. Mais je ne m’étais pas contentée d’écrire … j’avais également pris l’initiative de tenter d’illustrer mes propos par des dessins …

Chaque jour je produisais 4 dessins et je rédigeais un chapitre du livre …

En l’espace de seulement 5 jours, j’ai ainsi réussi à produire ce livre  illustré de mes dessins ! Quand je dis « produire », j’entends par là que j’ai eu le temps de rédiger et d’illustrer le texte mais aussi de publier le livre sur le site d’Amazon et de le proposer à la vente en tant que livre papier et en tant que kindle !

 

Un livre broché ..  de 500 pages

10 ans plus tôt, soit en 2011, c’est ma thèse doctorale en droit privé qui a été publié en livre broché !

Avant de vous raconter comment j’ai vu ma thèse être publiée en livre broché par un éditeur, je me dois de vous raconter le process de la rédaction de ma thèse doctorale.

 

Comment arrive-t-on à tenir le cap sur 4 longues années ?

La rédaction de ma thèse a nécessité 4 années doctorales et une directrice de thèse pour m’accompagner dans ce projet.

C’est lors de mon MASTER 2 Droit de la santé, Parcours droit pharmaceutique, j’ai fat la rencontre du professeur qui allait devenir ma Directrice de thèse durant 3 ans.

Professeur de droit pharmaceutique et avocate à Lille et à New York, j’étais fière qu’elle ait accepté de conduire ma thèse ..

Je ne pouvais pas imaginer les difficultés par lesquelles j’allais traverser en m’engageant dans cette voie !

La 1ère année doctorale fut une année de recherches : identifier le thème de ma thèse ..  et lancer les 1ères recherches.

La 3ème année était difficile car ma directrice de thèse avait disparu ! En réalité, elle faisait face à une grossesse multiple .. et par conséquent mon projet de thèse était devenu bien moins motivant.

J’avais du alors avertir le centre de droit et santé, que j’avais besoin d’un accompagnement pour la suite …

En 4ème année, après le « retour » de ma directrice de thèse, c’était moi qui avait paniqué : « jamais je ne vais pouvoir rédiger la parie 2 de ma thèse !!! »

Par chance, ma directrice m’avait expliqué que ma partie 2 était déjà dans la partie 1 .. qu’il nous suffisait de revoir la structure du plan actuel.

Je me souviens que j’étais prête à tout stopper, tellement je n’en pouvais plus ! Mais quel gâchis cela aurait été .. si près du but !

Je me souviens encore très bien du jour où j’ai demandé à ma mère de l’aide pour faire du tri dans les papiers que je stockais depuis 4 ans pur la rédaction de ma thèse !

On avait alors envoyé à la poubelle plus de la moitié de ce qui se trouvait dans ma chambre :))

Tout était déjà dans mon brouillon de thèse …

Une fois le plan revu autrement, j’avais bien mes deux parties …

Ma directrice de thèse m’avait alors demandé de rédiger la conclusion et l’ introduction … ainsi que les transitions entre les parties.

 

Quelles sont les qualités à réunir  ?

4 années à rédiger une thèse demande les qualités suivantes : savoir travailler seul, savoir se discipliner, savoir appeler à l’aide quand on en a besoin (!), un grand sens de la débrouillardise et une grande motivation !

Je pense que j’avais déjà fait la preuve de l’existence de ces qualités, durant mon année de MASTER 1 passé à Grenoble en régime spécial, à l’époque où j’avais connu la phobie sociale suite à une poussée de troubles cognitifs de sclérose en plaques.

Pour la rédaction à proprement parlé, il avait suffit de taper sur le clavier, un peu tous les jours … et au bout de 365 jours X 4, la thèse était sous mes yeux !

J’avais quand même eu un petit problème : pour me relire il me faut avoir imprimé mes écrits sur papiers … parce que lire à l’écran me fait mal aux yeux

Imaginez 500 pages …

 

Et vous, quel « producteur » êtes-vous ?

 

Chrystèle

 

 

 

 

 

 

En complément de cet article, je vous conseille celui-ci : https://www.reussir-mon-ecommerce.fr/s-organiser-au-travail/

 

 

 

 

 

 

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RSS
YouTube